Faut-il abandonner WordPress?

Chaque jour, plus de 1000 sites opérant avec WordPress sont mis en ligne. Une statistique impressionnante, qui doit nous faire réfléchir sur l’évolution de la place des CMS dans le web.

WordPress est le moteur de 25 % des sites web. Pas seulement le moteur de 25 % des sites qui utilisent un CMS (système de gestion de contenus), mais 1 site sur 4 dans le monde. Point.

J’ai longtemps défendu l’utilisation des systèmes de gestion de contenu, et je continue dans le faire dans certains contextes précis. Mais, car il y a un mais, je crois qu’il faut être prudent avant de se lancer dans l’installation d’un WordPress. Tous les sites n’ont pas besoin d’un CMS, loin de là.

L’installation d’un système de gestion de contenu est pertinente dans la mesure où :

  • Les contenus ont besoin d’être manipulés (édités, modifiés, optimisés) régulièrement et par des personnes qui ne maitrisent pas les langages ou les outils de développement web.
  • Les fonctions du site sont suffisamment complexes : formulaires, commerce électronique, blogue, etc.

Pour un site « vitrine » de trois pages, pas besoin de WordPress. Au-delà de l’étude des besoins, il y a d’autres considérations à prendre en ligne de compte :

Sécurité
La vulnérabilité d’un CMS aux attaques et tous les problèmes de sécurité qui y sont associées rendent votre site vulnérable et peu sécurisé. C’est encore plus le cas pour un CMS aussi populaire que WordPress, proie de choix pour les pirates du monde entier.

Édition
On vante les avantages des éditeurs WYSIWYG – What you see if what you get – mais avouez-le, dans bien des cas il y a un fossé entre ce que vous voyez en mode édition et ce qui est mis en ligne. Une fossé qui cause bien des maux de tête et des crises de nerf.

Complexification
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Un CMS a tendance à rendre certains aspects de mise en page ultra complexes pour rien.

Vitesse
Le temps de chargement est un facteur important de la vie d’un site web. Le CMS gère de nombreux fichiers qui alourdissent le site et nuise à sa vitesse chargement.

Référencement
La plupart des CMS gèrent assez mal le référencement. WordPress fait un peu mieux que les autres, surtout du fait des nombreuses extensions développées spécifiquement pour faciliter l’optimisation du référencement. Mais voulez-vous vraiment laisser une extension gérer votre référencement? Si vous voulez vraiment faire du SEO, vous allez devoir aller beaucoup plus loin, et le CMS finira par vous nuire.

Si WordPress répond à bien des besoins (après tout, ce site est développé avec WordPress…), il n’est pas nécessaire dans la plupart des situations. Il peut même être carrément nuisible. Initialement perçu comme une source de productivité et un gage d’autonomie, il peut devenir un monstre incontrôlable.

Avant de prendre la voie d’un CMS, analysez vos besoins avec précaution. Ne vous laissez pas entrainer par un effet de mode, ou par les sirènes de l’autonomie. Le web n’est pas simple, et les CMS ne le simplifient pas. Au lieu de croire à des mirages, entourez vous de ressources qualifiées pour gérer votre présence web, ou développez vos compétences de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *