Catégorie : Web

Google annoncera ses résultats financiers le 20 janvier 2011

google-logo

Google organisera une conférence le 20 janvier prochain pour présenter et discuter ses derniers résultats financiers. La conférence aura lieu à 13:30 heure du Pacifique (16:30 heure de l’Est).

La diffusion live de la conférence sur le Web sera accessible à l’adresse suivante : http://investor.google.com/webcast.html

Source: http://investor.google.com/releases/2011/0110.html



Google partenaire du Camping, l’accélérateur de startups

Le Camping – Kick off for Startups

Google a annoncé un nouveau partenariat en France autour d’un projet audacieux : Le Camping. Ce projet a été initié par Silicon Sentier, une association qui travaille avec les startups Web et TIC en Île-de-France.

Le Camping, un accélérateur de startups

Le Camping s’inscrit dans la dynamique du  Startup Weekend Paris, organisé par Franck Nourygat à La Cantine, et qui a prouvé que des startups peuvent naitre en moins de trois jours. ArtGame Weekend avait aussi prouvé que des web apps peuvent être développées en trois jours. Le Camping doit aussi sa naissance aux idées échangées lors du Startup Bootcamp.

Le Camping est décrit comme un accélerateur de startups, un programme de 6 mois pour passer de l’idee au business. Concrètement, pendant six mois, 12 startups sélectionnées (sur plus de 160 candidatures reçues) par un jury de business angels et de fonds d’investissements, vont être coachées par une soixantaine de mentors, eux mêmes entrepreneurs du web. Tous les conseils leur seront donnés pour réussir et passer à la vitesse supérieure. Au terme de ces 6 mois, un investor day sera organisé pour permettre à ces startups de trouver les fonds nécessaires à leur croissance et de nouvelles startups seront sélectionnées pour suivre le programme.

Une initiative de Silicon Sentier

Silicon Sentier se décrit comme une organisation qui « facilite la création d’environnements fertiles pour les entrepreneurs innovants et les communautés technologiques en leur proposant des espaces de travail, de rencontres et de visibilité, un savoir-faire, une connaissance fine des réseaux et écosystèmes. » L’association, qui a reçu l’appui du Conseil Régional Île-de-France,  existe depuis 8 ans et compte plus de 160 membres, de la startup à la grande entreprise.

Un partenariat avec Google

Google a choisi d’être partenaire de cette initiative « parce que les valeurs de créativité, d’esprit d’entreprendre et d’innovation portées par Le Camping sont également celles qui ont nourri depuis toujours notre ADN » explique Elisabeth Bargès, Policy Manager de Google France. Ce partenariat prendra la forme de bourses pour les startups sélectionnées. Il comprendra également la mise en ligne des contenus pédagogiques sur YouTube et la participation des Googlers, experts du web, qui pourront transmettre leurs compétences et leur savoir-faire.

Le Camping en quelques mots :

  • 3 mois d’accélération, pour passer de l’idée à la démo
  • 3 mois de croissance, pour faire d’une démo un business.
  • L’accès à des mentors reconnus pour leur expertise sectorielle et leur expérience entrepreneuriale.
  • L’occasion de montrer sa démo lors de «l’Investors Day » devant plus de 100 investisseurs.
  • Des locaux en plein cœur de Paris, dans le quartier historique de l’entreprenariat web parisien, au Palais Brongniart.
  • Le Camping est une initiative à vocation européenne, initiée, portée et incarnée par Silicon Sentier.

Le Camping – Kick off for Startups

Un réseau social pour les Startups françaises

Startupers.fr est un nouveau réseau social de niche déstiné aux entreprises françaises en démarrage. Ce réseau est lui-même en démarrage – pour y avoir accès vous devez en faire la demande via Twitter.

Startup Camp Québec, deuxième édition

Les entrepreneurs québécois auront l’occasion de participer au 2ème Startup Camp Québec, qui aura lieu le 4 février 2011. Cet événement, organisé par la VETIQ et Québec International rassemble investisseurs et entreprises en démarrage. Les startups ont 10 minutes pour présenter leur projet et intéresser les investisseurs. Je reviendrai plus en détails sur cet événement dans les jours qui viennent.

Sources :

Le Camping

Silicon Sentier

Google devient partenaire du Camping, l’accélérateur de startups inédit en France !

Startup Camp Québec

Google fait un don 20 millions de dollars à des associations caritatives

google-logo

Google a fait don de 20 millions de dollars à des associations caritatives. Selon Google, ce don servira notamment à :

  • permettre la scolarisation de 15.000 enfants issus de communautés pauvres d’Inde, grâce à la Bharti Foundation.
  • offrir un accès à des soins vitaux et des services de santé aux ressortissants (particulièrement aux femmes et à leurs filles) de zones de post-conflit en Afrique, grâce à Global Strategies for HIV Prevention.
  • vacciner 50 millions d’enfants contre la polio, grâce à l’UNICEF.
  • offrir un soutien stratégique à 1.5 millions d’entrepreneurs sociaux grâce à des partenaires tels qu’Ashoka, NTEN, APC, ou LASA.
  • sensibiliser 40.000 étudiants aux questions environnementales, grâce à NatureBridge.

En 2010, Google a offert plus de 145 millions de dollars à des entités à but non-lucratif ou académique. Ce total atteint les 184 millions si l’on y inclut Google Grants, les projets technologiques Google.org, et l’aide apportée par Google for nonprofits.

Tout le monde n’a pas les moyens de Google, mais chaque geste compte. La période des fêtes est trop souvent consacrée à l’hyperconsommation. Combien d’entre vous utilisent, ou même se souviennent, des cadeaux reçus à Noël il y a un an?

Cette année, dans un échange de cadeaux, ma blonde et moi avons décidé que nos cadeaux seraient des dons à une cause. En l’occurrence, nous avons choisi Avocats sans frontières Canada (voir d’ailleurs mon article sur ASFC Pour que justice soit fête). Cela fait du bien de donner un don.

Firefox devient pour la première fois le navigateur Web numéro 1 en Europe

statcounter_browsers

Dans la guerre des navigateurs Web, Chrome est celui qui a réussi le mieux a tirer son épingle du jeu en 2010. Firefox dépasse pour la première fois Internet Explorer en Europe, mais le navigateur de Microsoft domine encore largement.

Firefox dépasse IE en Europe

Firefox est devenu le navigateur Web numéro 1 en Europe, dépassant Internet Explorer, selon StatCounter. Firefox aurait 38,11% du marché européen, contre 37,52% pour Internet Explorer.

L’écart est mince, mais c’est la première fois qu’Internet Explorer se fait dépasser dans une région majeure. La raison principale de ce recul serait l’avancée de Chrome. Ce n’est donc pas Firefox qui gagne du terrain, mais plutôt IE qui en céderait à Chrome. Ce dernier occupe encore la troisième place en Europe, mais il est passé d’un peu plus de 5% de part de marché en décembre 2009 à plus de 14% en décembre 2010.

En Amérique du Nord, Internet Explorer domine encore confortablement, avec 48,92% des utilisateurs, contre Firefox (26,7%), Chrome (12,82%) et Safari (10,16%).

statcounter_browsers

Chrome en croissance

De manière globale, le navigateur de Google est celui qui a enregistré le plus important gain de part de marché en 2010 (selon le plus récent classement de NetApplications).

Google-Chrome-Browser-LogoChrome a terminé l’année avec une part de marché de 9,98 % au mois de décembre, elle qui était de 4,63 % à la même période en 2009. Le navigateur est le troisième navigateur Web le plus populaire à travers le monde, derrière Internet Explorer et Firefox.

La montée de Chrome a fait reculer Internet Explorer, qui demeure le numéro un mondial avec une part de marché de 57,08 %, par rapport à 62,69 % en décembre 2009.

Au deuxième rang, Firefox termine 2010 à 22,81 %, en recul par rapport à 2009 (24,61 %).

Sources :
Firefox Ousts Internet Explorer as Number 1 Browser in Europe
Navigateurs Web: 2010 est l’année de Chrome

WAQ : Célébrons le Web à Québec

WAQ - Le Web à Québec

Un événement rassembleur célébrant l’industrie du Web aura lieu du 23 au 25 février 2011 à Québec. De nombreuses activités seront organisées pour mettre en valeur les talents de la Capitale Nationale : conférences, ateliers, compétitions, etc. Une occasion pour les acteurs du Web de valoriser leur industrie, de présenter ses succès et de réflechir sur son avenir.

Un événement rassembleur

À l’automne dernier a germé l’idée de lancer un événement célébrant l’industrie du Web à Québec. Cette initiative, orchestrée par plusieurs personnalités (notamment Carl-Frédéric de Celles de iXmédia et Jonathan Parent de Hatem +D), mais conduite de manière collaborative, se concrétisera en février avec le « WAQ » (Le Web à Québec).

Cet événement se veut rassembleur, et touchera au Web de manière général : mobilité, géolocalisation, commerce électronique, réseaux sociaux (oui, on en parlera encore en 2011). L’événement devrait avoir lieu du 23 au 25 février à l’Hotel Pur, dans le Quartier Saint-Roch, bastion consacré de la technoculture.

La programmation n’est pas encore dévoilée, mais devrait contenir les éléments suivants :

  • 5 à 7, formule Pecha Kucha : un 5 à 7 qui rassemble les jeunes talents en émergence, les investisseurs et les agences Web, suivi de présentations Pecha Kucha.
  • Études de cas : présentations de réussites québécoises dans le domaine du Web et des affaires électroniques
  • Classes de maîtres : des activités d’enrichissement professionnel sur 3 thèmes (programmation, design et mobile)
  • Café Camp : discussions et débats autour de l’avenir du Web
  • Conférences : des personnalités reconnues internationalement présenteront leur vision du Web de demain, mais aussi leur perception et analyse du WAQ
  • Iron Web : une compétition « Web réalité » (voir ci-dessous)

WAQ - Le Web à Québec

Compétition Iron Web

Parmi les activités organisées lors de cet événement, il y aura la compétition « Iron Web », une sorte de « Web réalité ». Il s’agit de « réaliser un projet Web en un temps record dans un environnement de compétition parsemé d’embûches et d’épreuves ».

Les équipes, qui ne seront pas déterminées par les participants, auront 48 heures pour mener à bien leur mission, sans pouvoir quitter le lieu de compétition.

Faites vite, les candidatures seront acceptées jusqu’au 7 janvier seulement pour les professionnels et jusqu’au 28 janvier pour les étudiants.

Pour des informations à jour, consultez le site du WAQ.
Vous pouvez également suivre le WAQ sur Twitter.