Étiquette : Québec

Les cahiers du savoir-faire web : commerce électronique

Cahier-Rezopointzero-commerce-electronique-2011

Le site-portail rezopointzero.com a mis en ligne son nouveau cahier du savoir-faire web. Lancé lors du premier salon sur le commerce électronique à Montréal, le eCom Montréal, qui a eu lieu le 18 mai 2011, ce recueil donne une vue d’ensemble des différents aspects du commerce électronique. J’ai eu le privilège de contribuer à ce cahier avec un article sur géolocalisation, mobilité et commerce électronique.

À propos de rezopointzero.com

La mission de rezopointzero.com et par le fait même de ses Cahiers du savoir-faire web est de contribuer à réduire la fracture numérique qui caractérise les organisations québécoises par rapport à celles du reste de l’Amérique du Nord, nettement plus avancées dans leur appropriation des technologies Internet.

Le cahier « Réseaux sociaux en affaires » est également disponible gratuitement sur le site de rezopointzero.

 

Commerce électronique : une question de recette – table des matières :

Version PDF du cahier à télécharger :

Commerce électronique : une question de recette (version Web de 3 Mo)

Cahier-Rezopointzero-commerce-electronique-2011

Comment ça #WAQ ?

WAQ - Le Web à Québec

Le #WAQ, c’est l’événement célébrant l’industrie du Web qui aura lieu du 23 au 25 février 2011 à Québec. La programmation a finalement été dévoilée, avec un peu de retard. Célébration multidisciplinaire, ou trop hétéroclite?

De nombreuses activités seront organisées pour mettre en valeur les talents de la Capitale Nationale : conférences, ateliers, compétitions, etc. Une occasion pour les acteurs du Web de valoriser leur industrie, de présenter ses succès et de réflechir sur son avenir.

Lane Becker, président de Get Satisfaction

Lane Becker

La conférence d’ouverture du #WAQ sera donnée par Lane Becker, co-fondateur et président de Get Satisfaction, une startup qui développe de nouvelles manières d’obtenir de la rétroaction de la part des consommateurs, à travers des environnements collaboratifs.

Buffet rassembleur ou indigeste?

Après cette plenière d’ouverture qui sera sans doute très courue parmi les geeks et autres technophiles (c’est Lane Becker, pas Justin Bieber!), des présentations, des études de cas et des classes de maître seront données sur différentes facettes du Web, des médias sociaux au HMTL5, en passant par la mobilité et le cloud computing.

De quoi satisfaire les appétits des webonautes. Mais est-ce que ce buffet ne sera pas indigeste? Il me semble qu’il manque un fil conducteur à tous ces petits exposés, une thématique, un angle d’approche. De la célébration multidisciplinaire au patchwork, il n’y a qu’un pas.

WAQ - Le Web à Québec

L’événement se veut rassembleur, mais ne risque-t-il pas d’exposer les différences et les divisions entre les branches du web plutôt que de dresser des ponts entre des groupes qui se parlent (trop) peu? Je vois d’ici le panel sur les médias sociaux être boudé par les « bouffeux de code » qui sont fatigués (parfois avec raison) de se faire bassiner les oreilles avec le « webbeudeux ». Les responsables de l’animation ne vont pas avoir la tâche facile pour motiver les troupes et éviter les querelles de clochers.

La programmation reste à ce jour encore incomplète : quelques trous ici et là qui ne devraient pas tarder à se combler. Peut-être y trouverais-je le fil conducteur? J’attends patiemment. Comment ça #WAQ? Je m’interroge.

Le #WAQ se terminera avec un panel de réflexion sur l’avenir du Web  à Québec, puis la présentation des réalisations du Iron Web.

Consultez la programmation du #WAQ

Startup Camp Québec 2011

Startup Camp Québec

Comme je vous le mentionnais dernièrement, le Startup Camp Québec 2011 aura lieu le 4 février prochain à l’Auberge Saint-Antoine. Cet événement permettra aux nouvelles entreprises oeuvrant dans le secteur des technologies de l’information de Québec de présenter leurs projets et trouver du financement.

Startup Camp Québec 2011

Les entreprises ont jusqu’au 19 janvier 2011 pour se porter candidates. La formule de la candidature est simple : se décrire en 10 lignes pour être éligibles à cette journée tremplin entièrement gratuite si elles sont retenues. Pour le Startup Camp Québec 2010, seize entreprises avaient été sélectionnées parmi les 35 candidatures déposées.

Les entreprises choisies par le jury auront droit à une formation d’une demi-journée leur permettant d’apprendre à se présenter devant les investisseurs, à mieux ficeler leur projet et à assurer le succès de leur entreprise. Puis, tour à tour, les entrepreneurs présenteront leur entreprise en 10 minutes devant un public formé de bailleurs de fonds, d’investisseurs majeurs, de ministères et de gens d’affaires. À la fin de la journée, le jury dévoilera son coup de coeur parmi tous les participants. Le Startup Camp Québec se terminera avec un 5 à 7 convivial.

Initié en 2010 à Québec par la Voix des entrepreneurs en TI. de Québec (VETIQ), en collaboration avec Québec International, l’événement s’inscrit dans la lignée du Startup Camp Montréal. Ce dernier lancera sa 7ème édition le 20 janvier.

Source :
Communiqué de presse officiel Startup Camp Québec 2011

Google partenaire du Camping, l’accélérateur de startups

Le Camping – Kick off for Startups

Google a annoncé un nouveau partenariat en France autour d’un projet audacieux : Le Camping. Ce projet a été initié par Silicon Sentier, une association qui travaille avec les startups Web et TIC en Île-de-France.

Le Camping, un accélérateur de startups

Le Camping s’inscrit dans la dynamique du  Startup Weekend Paris, organisé par Franck Nourygat à La Cantine, et qui a prouvé que des startups peuvent naitre en moins de trois jours. ArtGame Weekend avait aussi prouvé que des web apps peuvent être développées en trois jours. Le Camping doit aussi sa naissance aux idées échangées lors du Startup Bootcamp.

Le Camping est décrit comme un accélerateur de startups, un programme de 6 mois pour passer de l’idee au business. Concrètement, pendant six mois, 12 startups sélectionnées (sur plus de 160 candidatures reçues) par un jury de business angels et de fonds d’investissements, vont être coachées par une soixantaine de mentors, eux mêmes entrepreneurs du web. Tous les conseils leur seront donnés pour réussir et passer à la vitesse supérieure. Au terme de ces 6 mois, un investor day sera organisé pour permettre à ces startups de trouver les fonds nécessaires à leur croissance et de nouvelles startups seront sélectionnées pour suivre le programme.

Une initiative de Silicon Sentier

Silicon Sentier se décrit comme une organisation qui « facilite la création d’environnements fertiles pour les entrepreneurs innovants et les communautés technologiques en leur proposant des espaces de travail, de rencontres et de visibilité, un savoir-faire, une connaissance fine des réseaux et écosystèmes. » L’association, qui a reçu l’appui du Conseil Régional Île-de-France,  existe depuis 8 ans et compte plus de 160 membres, de la startup à la grande entreprise.

Un partenariat avec Google

Google a choisi d’être partenaire de cette initiative « parce que les valeurs de créativité, d’esprit d’entreprendre et d’innovation portées par Le Camping sont également celles qui ont nourri depuis toujours notre ADN » explique Elisabeth Bargès, Policy Manager de Google France. Ce partenariat prendra la forme de bourses pour les startups sélectionnées. Il comprendra également la mise en ligne des contenus pédagogiques sur YouTube et la participation des Googlers, experts du web, qui pourront transmettre leurs compétences et leur savoir-faire.

Le Camping en quelques mots :

  • 3 mois d’accélération, pour passer de l’idée à la démo
  • 3 mois de croissance, pour faire d’une démo un business.
  • L’accès à des mentors reconnus pour leur expertise sectorielle et leur expérience entrepreneuriale.
  • L’occasion de montrer sa démo lors de «l’Investors Day » devant plus de 100 investisseurs.
  • Des locaux en plein cœur de Paris, dans le quartier historique de l’entreprenariat web parisien, au Palais Brongniart.
  • Le Camping est une initiative à vocation européenne, initiée, portée et incarnée par Silicon Sentier.

Le Camping – Kick off for Startups

Un réseau social pour les Startups françaises

Startupers.fr est un nouveau réseau social de niche déstiné aux entreprises françaises en démarrage. Ce réseau est lui-même en démarrage – pour y avoir accès vous devez en faire la demande via Twitter.

Startup Camp Québec, deuxième édition

Les entrepreneurs québécois auront l’occasion de participer au 2ème Startup Camp Québec, qui aura lieu le 4 février 2011. Cet événement, organisé par la VETIQ et Québec International rassemble investisseurs et entreprises en démarrage. Les startups ont 10 minutes pour présenter leur projet et intéresser les investisseurs. Je reviendrai plus en détails sur cet événement dans les jours qui viennent.

Sources :

Le Camping

Silicon Sentier

Google devient partenaire du Camping, l’accélérateur de startups inédit en France !

Startup Camp Québec

WAQ : Célébrons le Web à Québec

WAQ - Le Web à Québec

Un événement rassembleur célébrant l’industrie du Web aura lieu du 23 au 25 février 2011 à Québec. De nombreuses activités seront organisées pour mettre en valeur les talents de la Capitale Nationale : conférences, ateliers, compétitions, etc. Une occasion pour les acteurs du Web de valoriser leur industrie, de présenter ses succès et de réflechir sur son avenir.

Un événement rassembleur

À l’automne dernier a germé l’idée de lancer un événement célébrant l’industrie du Web à Québec. Cette initiative, orchestrée par plusieurs personnalités (notamment Carl-Frédéric de Celles de iXmédia et Jonathan Parent de Hatem +D), mais conduite de manière collaborative, se concrétisera en février avec le « WAQ » (Le Web à Québec).

Cet événement se veut rassembleur, et touchera au Web de manière général : mobilité, géolocalisation, commerce électronique, réseaux sociaux (oui, on en parlera encore en 2011). L’événement devrait avoir lieu du 23 au 25 février à l’Hotel Pur, dans le Quartier Saint-Roch, bastion consacré de la technoculture.

La programmation n’est pas encore dévoilée, mais devrait contenir les éléments suivants :

  • 5 à 7, formule Pecha Kucha : un 5 à 7 qui rassemble les jeunes talents en émergence, les investisseurs et les agences Web, suivi de présentations Pecha Kucha.
  • Études de cas : présentations de réussites québécoises dans le domaine du Web et des affaires électroniques
  • Classes de maîtres : des activités d’enrichissement professionnel sur 3 thèmes (programmation, design et mobile)
  • Café Camp : discussions et débats autour de l’avenir du Web
  • Conférences : des personnalités reconnues internationalement présenteront leur vision du Web de demain, mais aussi leur perception et analyse du WAQ
  • Iron Web : une compétition « Web réalité » (voir ci-dessous)

WAQ - Le Web à Québec

Compétition Iron Web

Parmi les activités organisées lors de cet événement, il y aura la compétition « Iron Web », une sorte de « Web réalité ». Il s’agit de « réaliser un projet Web en un temps record dans un environnement de compétition parsemé d’embûches et d’épreuves ».

Les équipes, qui ne seront pas déterminées par les participants, auront 48 heures pour mener à bien leur mission, sans pouvoir quitter le lieu de compétition.

Faites vite, les candidatures seront acceptées jusqu’au 7 janvier seulement pour les professionnels et jusqu’au 28 janvier pour les étudiants.

Pour des informations à jour, consultez le site du WAQ.
Vous pouvez également suivre le WAQ sur Twitter.