Étiquette : Facebook

Les recruteurs utilisent encore très peu Facebook et Twitter

Les recruteurs utilisent très peu Facebook et Twitter

Selon une étude réalisée par le cabinet Bullhorn (téléchargeable au format PDF) et publiée en février 2012, il s’avère que 48% des recruteurs font appel à Linkedin, alors que seuls 1% utilisent Facebook et Twitter. 21% utilisent les 3 réseaux sociaux conjointement. Ceci confirmerait que le terrain de chasse de prédilection pour le « recrutement 2.0 » reste de loin Linkedin. Notons que Twitter est largement plus utilisé que Facebook, et que s’il reste marginal, son adoption est en pleine croissance pour ce qui est du recrutement de personnel.

 

Les recruteurs utilisent très peu Facebook et Twitter

Google Plus est-il plus dangereux pour Twitter ou pour Facebook?

Google Plus est-il plus dangereux pour Twitter ou pour Facebook?

Google Plus fait beaucoup de bruit. Les invitations étant bloquées pour se joindre à la nouvelle plateforme sociale de Google, seuls les « early adopters » en profitent pour l’instant, et peuvent expérimenter les différentes fonctions, en se posant la question : « Quel est l’avenir de Google Plus? ».

Un des aspects intéressants de Google Plus, c’est que c’est une plateforme plus ouverte que Twitter ou Facebook. Pas besoin d’avoir un compte pour profiter des contenus s’ils sont partagés publiquement. Sur Twitter aussi les messages sont pour la plupart public, mais ce n’est pas vraiment facile de suivre une conversation sans être soit même un utilisateur.

Voici à quoi ressemble une conversation publique sur Google Plus, sur le thème « Google Plus est-il plus dangereux pour Twitter ou pour Facebook? » (cliquez sur l’image pour voir la conversation « live ») :

Google Plus est-il plus dangereux pour Twitter ou pour Facebook?Lien vers la conversation sur Google Plus.

En ligne sur les médias sociaux avec les commissions scolaires (suite)

en ligne sur les médias sociaux

Le mercredi 13 avril, j’ai donné une conférence sur les médias sociaux dans le cadre d’une session de perfectionnement de l’ACSQ (Association des cadres scolaires du Québec). Une soixantaine de participants étaient prévus. Ils étaient plus d’une centaine à s’inscrire. Il faut dire que le sujet est particulièrement d’actualité. Voici quelques points importants de mon intervention :

Ne vous perdez pas dans les outils
Dans une stratégie de communication sur les médias sociaux, l’enjeu le plus important est culturel et non pas technologique. Les questionnements sur la vie privée, les enjeux juridiques, la gestion du changement, la compréhension des mécaniques de diffusion et de rétroaction, l’étiquette des réseaux sociaux, etc. tout cela est plus important et plus difficile à maîtriser que les outils.

Un objectif à la fois
Ne pas se lancer dans les médias sociaux de manière « généraliste » ! Sinon, vous risquez de balancer vos communiqués de presse dans Facebook et Twitter, ce qui n’offre pas vraiment de valeur ajoutée aux membres de votre communauté. Concentrez vous sur un objectif simple et de préférence mesurable : recrutement, inscription à un événement, abonnement à une infolettre, etc.

Attention à la vie privée
Comme l’affaire “Samantha Ardente” a pu le montrer, la protection de la vie privée est un enjeu important pour les individus et les organisations

L’importance du blog par rapport aux autres médias sociaux
Le site Internet, c’est votre carte de visite. Le blog, c’est votre porte-voix. Les réseaux sociaux, ce sont vos caisses de résonance. Concentrez vous sur le message, plutôt que sur le bruit.
Lorsque vous générez du contenu sur Facebook ou Twitter, il reste sur ces réseaux puis disparaît dans l’océan des autres messages. Ne créer pas du contenu pour Facebook, faites le pour vous ! Le blog, c’est votre terrain de jeu, et vous décidez des règles.

Ne pas avoir peur des commentaires négatifs
Il ne faut pas craindre les commentaires négatifs. Un commentaire négatif, c’est l’occasion de mieux expliquer votre message, de mettre les éléments en perspective. C’est l’occasion de convaincre.

Écouter avant de communiquer
Trop souvent, les organisations se lancent dans les médias sociaux pour diffuser de l’information. Prenez le temps d’écouter avant de parler ! Les médias sociaux sont des outils formidables pour faire de la veille, ne négligez pas cet aspect.

Impliquer votre équipe
Il est important d’impliquer votre équipe dans les différentes étapes de la mise en place de votre stratégie de communication : sensibiliser, démystifier, rassurer, impliquer, etc. Si vous n’êtes pas capable de communiquer efficacement à l’interne, cela risque d’être pire à l’échelle du Web… Mettez en place une charte d’utilisation simple, structurante et constructive. Quelques ressources pour vous guider dans cette démarche :

 

 

En ligne sur les médias sociaux avec les commissions scolaires

en ligne sur les médias sociaux

Le mercredi 13 avril, j’aurai le privilège de faire une conférence sur les médias sociaux qui ouvrira le bal d’une session de perfectionnement de l’Association des cadres scolaires du Québec. L’occasion pour moi de partager mes expériences et ma vision de ces nouveaux outils de communication.

L’Association des cadres scolaires du Québec organise une session de perfectionnement pour ses membres les 13, 14 et 15 avril, à Québec. Cette année, le thème choisit est celui des médias sociaux, et il occupera une place centrale dans les ateliers et les conférences présentées au cours de l’événement. Le milieu scolaire se pose les mêmes questions que les autres par rapport aux médias sociaux : quelle place faut-il leur laisser? qu’en savons-nous? que devons-nous savoir? quelles balises devons-nous fixer? quels sont les impacts légaux?

Cette activité s’adresse plus particulièrement aux secrétaires générales et secrétaires généraux, aux directions générales, aux gestionnaires et aux professionnelles et professionnels en communication et à tous les gestionnaires des commissions scolaires intéressés par la thématique.

Le mercredi 13 avril je donnerai donc la conférence d’ouverture de l’événement : « Les médias sociaux : ni une mode, ni une option, mais un nouveau mode de communication« . Un tour d’horizon de l’univers des médias sociaux, avec quelques exemples à l’appui et des pistes de réflexion pour démystifier les outils et sensibiliser aux enjeux.

en ligne sur les médias sociaux

Le jeudi 14 avril ce sera au tour de René Villemure de prendre la parole sur le thème « Les médias sociaux et l’éthique : Quoi faire pour Bien faire? » René Villemure est consultant et fondateur de l’Institut québécois d’éthique appliquée.

Voici la présentation de sa conférence qui s’avère prometteuse :
En 2011, l’éthique n’a pas la vie facile, elle est masquée par tout ce qui se prend pour elle.
Le sujet de l’éthique est sur toutes les lèvres, mais force est parfois de constater qu’il demeure mal connu. Les médias font abondamment état de « manque d’éthique » et de besoin de « codes d’éthique ». Mais, qu’en est-il réellement de l’éthique? Qu’en est-il de l’éthique en ce qui concerne l’usage des médias sociaux? Quoi faire pour Bien faire lorsqu’il n’y a pas de règles, lorsque la règle est muette ou lorsqu’il y a trop de règles et que l’on ne s’y retrouve plus?
La présentation a comme objectif de démystifier l’éthique en présentant les raisons de sa résurgence dans la société québécoise puis à faire mieux connaître son application dans la réflexion autour des médias sociaux. Seront aussi présentés les concepts de valeur et de temps, essentiels à la gestion éthique.

Les autres interventions notables de l’événement (vous pouvez également consulter le programme complet sur le site de l’ACSQ) :

Le comité multidisciplinaire sur les réseaux sociaux et son plan d’action
Une conférence d’Anik Gagnon, directrice adjointe de la Direction du service des affaires corporatives et des communications, et de Josiane Landry, avocate, conseillère en gestion et conseillère juridique à la Direction du service des affaires corporatives et des communications, toutes les deux à la CS de la Seigneurie-des-Mille-Îles.
À la suite de quelques incidents et d’une volonté d’exploiter positivement le Web 2.0, la CS de la Seigneurie-des-Mille-Îles a mis en place un comité multidisciplinaire sur les réseaux sociaux. Après avoir défini six clientèles et trois axes d’interventions, le comité a élaboré un plan d’action dans lequel on retrouve les moyens et un calendrier de travail. Deux membres du comité vous feront état de leur démarche.

Être ou ne pas être sur Facebook?
Une conférence de Frédérick Roussel, avocat, coordonnateur aux affaires corporatives, Service du secrétariat général, des affaires corporatives et des communications, CS Marie-Victorin
À partir de l’expérience de la Commission scolaire Marie-Victorin, vous pourrez juger si Facebook et les autres médias sociaux sont une option de communication appropriée pour votre commission scolaire. Nous verrons également comment maximiser l’utilité des médias sociaux tout en réduisant les risques associés.

Même petit, communiquer en grand avec les médias sociaux, c’est possible! Comment les utiliser de façon simple, efficace et intégrée?
Une conférence de Guy Lavoie, conseiller en communication, CS de Kamouraska-Rivière-du-Loup
La Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, en intégrant les médias sociaux (Facebook, Twitter) dans ses communications quotidiennes, a développé un modèle qui tient compte de sa réalité et qui s’alimente via sa toile et Internet. Un an après… et des centaines d’amis : présentation du bilan et de la recette d’une approche qui se veut résolument proactive.

Mon monde secondaire.com
Une conférence de Diane Blais, directrice du Service des communications, CS de la Région-de-Sherbrooke

Pour la promotion 2010 des écoles secondaires, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke a mis en place une stratégie Web novatrice en créant le site www.monmondesecondaire.com.
Grâce à une carte VIP munie d’un code à barres, l’élève réalisait son profil sur le site lui permettant de participer à des quiz interactifs ou encore de s’enregistrer aux portes ouvertes. Par l’accumulation de points, il devenait éligible à deux concours. Une zone réservée aux médias sociaux (YouTube, Viméo, Facebook, Twitter) offrait la possibilité de suivre, de partager et de commenter le tout.

Le cœur des activités des secrétaires généraux et des intervenants en communication souvent appelé à battre au rythme des réseaux sociaux
Une conférence de René Paquette, avocat Langlois Kronstrom Desjardins
L’arrivée en force des médias sociaux dans notre société, à tous les niveaux, est une réalité à laquelle les commissions scolaires sont confrontées.
Comment réagir face à cette nouvelle réalité? Quelle est l’étendue du droit d’intervention d’une commission scolaire? Quels sont les devoirs d’une commission scolaire envers ses élèves et les membres de son personnel? Quels droits sont visés par cette réalité?

Comment utiliser légalement des œuvres protégées par le droit d’auteur
Une conférence de François Houde, avocat Morency Société d’avocats
La Loi sur le droit d’auteur date du début du siècle dernier et elle fait actuellement l’objet d’une modernisation par le dépôt du projet de loi C-32. Ce projet de loi vise au premier chef à tenir compte des nouvelles technologies telles I-POD, I-PAD, MP3, le WEB et le WEB 2.0 ou les bibliothèques électroniques. Le secteur de l’éducation est particulièrement interpellé par ce projet de loi.
Un enseignant peut-il télécharger un texte, le présenter à ses élèves, l’utiliser indéfiniment sans demander l’autorisation aux auteurs ? Doit-il payer des frais?

J’ai bien hâte à l’événement et je ne manquerai pas de faire un petit bilan de ma conférence par la suite.

Exponaute : la plateforme sociale interactive des expositions et des musées

exponaute-guide-des-expositions-et-des-musées

Exponaute est le premier site de recommandations sur les expositions en France. Plateforme interactive et sociale, Exponaute permet de découvrir et choisir les meilleures expositions du moment grâce aux avis de la presse, des visiteurs et des amis. Le site centralise tous les renseignements sur les expositions en cours et à venir dans tous les domaines : architecture, peinture, sculpture, art contemporain, design, etc.

Les amateurs retrouveront sur ce site :

  • toute l’actualité des expositions et des musées
  • les critiques de la presse et des visiteurs
  • des photos et des vidéos en avant-première
  • un accès direct à l’achat des billets et des catalogues

Les membres peuvent en outre partager leurs avis et organiser très simplement leur agenda culturel. Les médias sociaux ont été particulièrement bien intégrés au site (Facebook notamment, ce qui va de soit). Tout lieu d’exposition peut s’inscrire gratuitement sur le site et administrer ses expositions.

exponaute - guide des expositions et des musées

Chaque exposition possède sa propre fiche d’information complète : description, contenus associés (vidéo, photo, etc.), critiques de la presse, informations pratiques, etc. L’internaute intéressé peut ensuite facilement acheter ses billets en ligne.

exponaute - guide des expositions et des musées

L’utilisation de fonctionnalités complémentaires est très intéressante. Ainsi, la boutique en ligne, propulsée par Amazon, permet d’acheter des produits (DVD, livres, catalogues, etc.) en lien avec les expositions. L’internaute « social » y trouve également son compte, en organisant facilement une visite au musée (en créant tout simplement un événement Facebook). L’amateur de contenus lira avec intérêt le magazine en ligne (le blog, quoi) ou l’actualité des expositions.

Magazine   exponaute

Le site a été mis en ligne à l’été 2010 et la fréquentation d’exponaute est en progression constante :

  • Janvier 2011 : 75.000 visiteurs uniques par mois, 5000 membres
  • Mars 2011 : 100.000 visiteurs uniques par mois, 6.000 membres

De plus en plus de villes et de musées sont référencées, ce qui aménera prochainement Exponaute à repenser son explorateur pour permettre une navigation géographique plus agréable.

L’Exponaute est vraiment un beau site, bien fait, et qui exploite avec simplicité et efficacité les outils du web social. À découvrir!

 

Les 10 sites Web les plus visités aux États-Unis

dbpix-mark-zuckerberg-facebook-custom1

Selon le cabinet Hitwise, voici les dix sites les plus visités aux États-Unis en 2010 :

  1. www.facebook.com
  2. www.google.com
  3. mail.yahoo.com
  4. www.yahoo.com
  5. www.youtube.com
  6. www.msn.com
  7. www.myspace.com
  8. mail.live.com
  9. search.yahoo.com
  10. www.bing.com

Les 10 sites les plus visités représentent à eux seuls 33% du trafic. En 2010, Facebook serait donc parvenu à devancer Google et Yahoo. En fait, si on cumule tous les sites de Google, celui-ci reste premier avec 9,85% du trafic, contre 8,93% pour Facebook.

Source : Hitwise

Facebook vaudrait 50 milliards de dollars (et alors?)

dbpix-mark-zuckerberg-facebook-custom1

Mark Zuckerberg a été consacré l’homme de l’année 2010 par le Times. Sa création, Facebook, vaudrait aujourd’hui plus de 50 milliards de dollars. Enthousiasme médiatique et financier pour un réseau qui occuple une place croissante sur le Web. Nouveau géant ou réseau parmi d’autres?

Une place croissante sur le Web

Cette évaluation fait suite à l’investissement de Goldman Sachs et d’un investisseur russe. L’entreprise vaudrait donc aujourd’hui plus que Time Warner, eBay ou Yahoo! Le reflet de la place croissance qu’occupe Facebook sur le Web.

En effet, 70% des internautes américains utilise le réseau social le plus populaire sur la planète, et plus de la moitié d’entre eux de manière quotidienne. Avec plus de 550 millions d’utilisateurs, Facebook domine largement la sphère du Web social en termes de volume.

FB-expanding-user-reach

Au cours de la dernière année, il faut également noter le rôle croissant de Facebook comme catalyseur de trafic Web. Ainsi, Facebook génère 7.7% du trafic vers les sites d’Amazon, soit une augmentation de 328% en un an (Google génère 19,6% de ce trafic).

FB-AMZN

Même chose pour eBay : Facebook apporte 4,7% des visites, soit une croissance de +81% (Google génère 11,4% du trafic).

FB-EBAY

La grande séduction du « I like »

Facebook propose déjà une pléthore d’outils aux développeurs Web pour faciliter l’interaction entre leur site et le réseau social : bouton « I like », Facebook Connect, partage de commentaires, etc. Des outils complémentaires viennent également rivaliser avec les grands concurrents : Google avec Facebook Places, Wikipedia avec les pages communautaires.

Facebook vise à accroître la synergie entre sa plateforme et les sites Web. Pour pérenniser sa domination, Facebook va avoir besoin d’offrir toujours plus de valeur ajoutée.

Nul besoin d’être prophète pour dire que 2011 sera une année déterminante dans la lutte entre Google et Facebook.

Un colosse aux pieds d’argile?

Je ne suis pas un détracteur de Facebook. Je n’ai pas envie de faire les rabats-joie. Je pense qu’il faut rester prudent face à l’enthousiasme médiatique que soulève le réseau social. On prédisait un avenir radieux à MySpace, on faisait les louanges de Google Wave.

Facebook est nécessairement fragile, car les technologies évoluent très vite et les habitudes des utilisateurs de ces technologies également. Admettons-le, nous autres internautes avons le temps d’attention d’un poisson rouge.

Facebook, un réseau parmi d’autres

Le Times a fait selon moi une erreur en faisant de Mark Zuckerberg la personnalité de l’année. L’honneur aurait du être attribué à sa création et aux millions d’utilisateurs. Les médias traditionnels s’accrochent encore beaucoup aux catalyseurs, à l’incarnation d’un phénomène plutôt qu’au phénomène lui-même.

Le réseau social, ce n’est pas Mark Zuckerberg. Ce n’est pas Facebook. C’est l’émergence, le développement et la consolidation de multiples communautés en ligne. Facebook est en aujourd’hui la tête de proue, mais pas le navire, ni l’équipage.