Les fondations d’une stratégie sociale

Vous voulez propulser votre entreprise sur les médias sociaux ? C’est bien, mais cette entreprise a-t-elle les prérequis pour maximiser les chances de succès d’une stratégie de présence sur le Web social ?

Culture marketing
Les opérations sur les médias sociaux relèvent généralement du marketing, ce qui est assez logique, mais encore faut-il que votre entreprise comprenne ce qu’est le marketing. Non, ce n’est pas de la vente. Non, ce n’est pas de la gestion de produit. Non, ce n’est pas du service à la clientèle. Le marketing, c’est la compréhension du marché et de ses acteurs, compréhension qui aboutit à répondre aux besoins exprimés ou latents. Identifier et répondre aux besoins, voilà la véritable vocation du marketing. Comprendre le marché et ses acteurs, c’est être capable d’en accepter les évolutions, parfois les caprices. Depuis le début des années 2000, le consommateur est de plus en plus « consomm’acteur » : il s’informe davantage avec d’acheter, il veut influencer le développement des produits et des services qui lui sont offerts, il désire une offre personnalisée et non plus des discours génériques. Si la culture marketing de votre entreprise est encore de type « traditionnelle », à faire du « push » alors qu’il faut faire du « pull » (cf. marketing de contenu), vous aurez bien de la difficulté à appréhender les médias sociaux.

Culture d’entreprise

Les médias sociaux sont… sociaux, justement. Ils favorisent les communications, les échanges, les conversations, les dialogues. Votre entreprise doit donc prête à ouvrir le dialogue avec sa communauté, et donc avant tout, avec ses employés. Si vous ne vous sentez pas à l’aise à communiquer au sein de votre entreprise, si l’information à du mal à circuler entre les départements, si les tensions sont nombreuses entre les employés, qu’il y a une grande résistance au changement ou que les nouveaux projets sont accueillis dans l’indifférence totale, posez vous des questions ! Demandez vous si c’est vraiment une bonne idée de se lancer dans le Web social. Si vous n’arrivez pas à communiquer efficacement à l’interne, cela risque d’être encore plus difficile à l’externe.

10 types de contenus pour développer votre présence web

Connaître sa communauté
Beaucoup d’entreprises connaissent mal leurs clients, et encore plus mal leurs prospects. Une vague étude de marché, un sondage, quelques statistiques de ventes, voilà souvent sur quoi reposent les décisions marketing. Quand il s’agit de se lancer sur les médias sociaux, une mauvaise connaissance de ces cibles rend l’aventure hasardeuse, voire futile. Pourquoi mettre en place une page Facebook si vos prospects n’y sont pas ? Pourquoi aller sur le dernier réseau à la mode et ignorer celui sur lequel vous pourriez trouver des partenaires d’affaires de qualité ? Tant d’entreprises ne se posent pas des questions aussi simples et se lancent tête baissée dans des canaux de communication qui resteront pour elles aussi trépidantes que des villes fantômes au milieu du désert. C’est d’autant plus dommage que de nombreux outils sont là pour aider les entreprises à mieux connaître leur communauté, en faisant une veille stratégique et intelligente (cf. la veille sur les réseaux sociaux).

Curiosité
Faire de la veille n’est malheureusement pas assez une priorité pour les entreprises. Se tenir informé sur les évolutions de son secteur d’activité, sur ses concurrents, sur les habitudes de consommation de ses clients me semble pourtant être une activité cruciale. Les médias sociaux sont des outils récents, en constante effervescence. Comment en comprendre les tenants et les aboutissants si vous ne vous ne tenez pas informé régulièrement sur leurs évolutions ? Et pourquoi ne pas profiter de ces canaux pour vous informer sur des enjeux majeurs pour votre entreprise ? Je ne crois pas que c’est une question de temps. C’est une question d’ouverture d’esprit, d’intérêt pour votre activité. Une question de curiosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *