Les chartes d’utilisation des médias sociaux : valoriser

Cet article fait suite à une série sur les chartes d’utilisation des médias sociaux :

Tel que mentionné dans les précédents articles, une charte d’utilisation des médias sociaux ne peut se limiter à être une succession d’interdits. Elle doit favoriser l’usage de ces nouveaux médias. La mise en place d’une politique doit être considérée moins comme une contrainte que comme une opportunité pour une organisation. Les politiques d’utilisation ont malheureusement tendance à dire ce qu’il ne faut pas faire plutôt que d’encourager ce qu’il est bon de faire.

Une charte d’utilisation ne doit pas seulement encadrer, elle doit également contribuer à favoriser l’implication des acteurs d’une organisation. Cette implication suppose un cadre suffisamment strict pour être rassurant, mais aussi une liberté de manœuvre, et l’encouragement de l’exprimer.

En effet, il est important de rappeler que le développement d’une présence sur les médias sociaux est l’occasion de valoriser à la fois l’organisation et les acteurs qui la composent.

Les chartes d'utilisation des médias sociaux : valoriser

Une démarche positive

Le développement d’activités sur les nouveaux médias doit donc être d’emblée faire l’objet d’une démarche positive.
Si les abus et les dérapages doivent être sanctionnés, les initiatives s’inscrivent dans les valeurs de la commission scolaire doivent être encouragées et valorisées.
En favorisant les initiatives, la commission scolaire peut stimuler le sentiment d’appartenance. Elle peut également bénéficier d’idées et de suggestions qu’elle n’aurait peut-être pas développer par les canaux habituels.

De la communication à la gestion de communauté

L’intérêt des médias sociaux à ce niveau c’est qu’il permet à des acteurs variés de s’exprimer. Communiquer n’est plus dès lors l’apanage du service des communications.
Ceci entraîne un repositionnement de ce département, qui doit ajouter des tâches d’animation et de gestion de communauté à sa charge de travail.
La gestion d’une communauté s’incarne à travers des tâches différentes des communications traditionnelles et demande des compétences spécifiques.

Recommandations en matière de valorisation

  • La dimension de valorisation vient surtout du ton du document
  • Présenter une démarche positive
  • Le caractère humain doit être pris en compte (erreur, oubli)
  • Les initiatives doivent être encadrées, certes, mais également encouragées

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *