La France investit dans le numérique, le mobile et le web 2.0

À l’occasion de sa visite de l’association Camping, incubateur de start-ups, Éric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’énergie et de l’économie numérique du gouvernement français, a annoncé le lancement d’un programme d’actions pour diffuser les usages du web 2.0 dans les entreprises françaises. Ce programme n’a pas de lien direct avec le Plan numérique 2012 lancé en octobre 2008.

Éric Besson à l'association Camping

Éric Besson à l'association Camping

1. Investissements d’avenir : cloud computing, e-éducation et e-santé

Le gouvernement consacre, dans le cadre des investissements d’avenir, 2,5 milliards d’euros au développement des nouveaux services, usages et contenus numériques. Trois nouveaux appels à projets seront prochainement lancés, sur les thèmes du cloud computing, de l’e-éducation et de l’e-santé.

2. Innover par les services mobiles sans contact

Le gouvernement souhaite développer l’innovation par les services mobiles sans contact, notamment l’utilisation du téléphone mobile pour effectuer des paiements ou recueillir des informations

3. Favoriser la numérisation des échanges

L’utilisation par les entreprises des outils du numérique est jugée encore insuffisante. Le passeport pour l’économie numérique avait permis d’aider 170 000 PME de se lancer dans le numérique. Le ministre souhaite aller plus loin, en annoncant que trois millions d’euros seront consacrés à 10 projets pour numériser les échanges entre les entreprises au sein de filières industrielles.

4. Neuf projets de déploiement de services mobiles sans contact

La France lance neuf projets pilotes de déploiement de services mobiles sans contact, permettant d’expérimenter de nouveaux usages du mobile, et de tester de nouvelles applications du web 2.0. Après Nice, huit autres villes se sont portées candidates : Bordeaux, en coordination avec Pessac, Caen, en coordination avec la Manche, Lille, Marseille, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

Ces villes seront accompagnées dans cette démarche par une instance de coordination nationale. Le gouvernement lancera en complément un appel à projets au cours du 1er trimestre dans le cadre des investissements d’avenir.

Liste des projets retenus dans le cadre du programme TIC & PME 2015 :

  • eCat-PMI : e-catalogue industriel,
  • EDIPublicité : dématérialisation des échanges dans le secteur de la publicité,
  • E-HRC : dématérialisation des échanges dans l’hôtellerie,
  • Redisport : diffusion d’une plateforme d’échange et de services auprès des PME du secteur des articles de sport,
  • Fruits&Légumes : optimisation du transport et amélioration de la traçabilité des fruits et légumes,
  • GMT : amélioration de la traçabilité pour la filière bovine,
  • ID-Cuir : traçabilité de l’élevage à la tannerie,
  • EcolTex : plateformes d’échanges et de services pour la filière textile,
  • Qualitrans : certification qualité pour le domaine transport/logistique sur une chaîne multimodale,
  • Batipratic : optimisation du chantier BTP, notamment par e-learning.

Sources :

Diffusion des usages du web 2.0 dans les entreprises
Eric Besson annonce un nouveau programme d’action pour soutenir les technologies numériques

Eric BESSON engage un programme d’actions pour diffuser les usages du web 2.0 dans les entreprises

3 comments on “La France investit dans le numérique, le mobile et le web 2.0

Répondre à Fabrice (@deltadia) Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *