Catégorie : Google

Google One Pass, un système de gestion d’accès aux contenus

google-logo

Lors d’une visite à Humboldt Universität à Berlin, Eric Schmidt a annoncé le lancement de Google One Pass (Pass Média en français), un système de gestion d’accès et de paiement destiné aux éditeurs proposant du contenu numérique sur leurs sites Web. Le système a été développé pour les journaux et les magazines, mais il peut être utilisé pour toutes sortes de contenus.

Avec One Pass, les utilisateurs peuvent visualiser le contenu qu’ils achètent ou auquel ils sont abonnés sur n’importe quel appareil – ordinateur, téléphones intelligents et tablettes.

Un système facile à mettre en place et à gérer

La procédure de configuration se résume à quelques étapes et la gestion du contenu s’effectue via une interface Web.

Le Google One Pass simplifie les tâches liées à l’authentification des utilisateurs, à l’administration et au traitement des paiements. Les éditeurs peuvent ainsi se concentrer sur la qualité des contenus qu’ils proposent. Plusieurs modèles de paiement sont disponibles et les éditeurs peuvent choisir quels contenus sont payants ou gratuits.

Les éditeurs continuent d’héberger leurs propres contenus. Ils importent simplement les contenus qu’ils veulent rendre payants sur l’interface de Google One Pass, puis ajoutent quelques lignes de code à leur site Web. L’intégration du code demande un effort minime (probablement semblable à l’insertion du code de Google Analytics).

Google One Pass est multisite, les éditeurs peuvent gérer facilement le contenu de l’ensemble de leurs sites Web.

Basé sur la technologie Google Checkout, le Google One Pass évite d’avoir à intégrer un système de paiement tiers sur un site Web.

Un système flexible d’accès aux contenus

Les éditeurs définissent les options de paiement offertes aux utilisateurs pour accéder à leur contenu et fixent le prix des articles et des abonnements. Ils peuvent ainsi proposer un paiement à l’article, des abonnements à la journée ou au mois, ainsi que des packs composés de plusieurs numéros.

Les utilisateurs ont ensuite accès aux contenus sur n’importe quel appareil connecté à Internet. Les utilisateurs déjà abonnés peuvent bénéficier d’un accès complet en ligne via un système de coupons.

Une plateforme destinée aux médias

Google One Pass s’inscrit dans la lignée de First Click Free, Fast Flip et Living Stories, des outils destinés aux journaux et aux éditeurs de contenus.

Google One Pass est disponible actuellement en France, Allemagne Espagne, Royaume-Uni et au Canada.

Axel Springer AG, Focus Online (Tomorrow Focus) et Stern.de sont parmi les premiers partenaires de Google One Pass et étaient présents avec Eric Schimidt à Humboldt University. Media General, NouvelObs, Popular Science, Prisa et Rust Communications ont également signé des ententes avec Google pour l’utilisation de Google One Pass.

Google annonce le lancement de One Pass un jour seulement après l’annonce d’Apple concernant sa propre plateforme de paiement.

Source : A simple way for publishers to manage access to digital content (Google Official Blog)

Google rend hommage à Jules Verne

Google-jules-verne

Jules Verne est né le 8 février 1828 à Nantes. Pour fêter son 183ème anniversaire, Google a mis en ligne un doodle interactif sur sa page d’accueil. Les internautes peuvent ainsi naviguer sous l’eau en regardant par des hublots formant le nom de Google.

Google-jules-verne

En janvier, Google avait aussi rendu hommage à Cézanne et lancé son Doodle 4 Google Contest.

Si Jules Verne était vivant aujourd’hui, et qu’il avait un compte Gmail, il ne verrait cependant pas ce magnifique « doodle » rendant hommage à 20.000 lieux sous les mers.

À la place, il verrait ceci:

Google-happy-birthday

En effet, quand c’est votre anniversaire et que vous êtes connecté à votre compte Gmail (comme c’est mon cas aujourd’hui!), Google vous souhaite un joyeux anniversaire. Il va même jusqu’à lancer des serpentins, confettis et ballons sur votre profil Google.

Christian Amauger - Google Profile

Google unveils Android Honeycomb 3.0

Google organizes an event today (February 2nd), in his Mountain View headquarters, in order to present Android Honeycomb 3.0. The event will be broadcasted live on YouTube.

We expect an in-depth look at Honeycomb, Android ecosystem news and hands-on demos. The event will take place at 10am (California) / 12:30pm (Quebec) / 6:30pm (Paris).To follow the event on YouTube : http://www.youtube.com/android

Meanwhile, here is a preview look at Android 3.0:

Google dévoile Android Honeycomb 3.0

android-honeycomb-logo

Google tiendra aujourd’hui, mercredi 2 février, à son siège de Mountain View une conférence au cours de laquelle des démonstrations complètes d’Android 3.0 seront faites en direct. La conférence sera diffusée sur YouTube.

Google fera normalement une présentation approfondie de Honeycomb, de l’écosystème Android et des démonstrations. La conférence devrait commencer vers 10h00 (heure californienne), 12h30 (heure québécoise), 18h30 (heure française).

Pour suivre l’événement sur YouTube : http://www.youtube.com/android

Android dominerait le marché des téléphones intelligents aux États-Unis, comme vient de le confirmer une étude du cabinet Nielsen. Aux Etat-Unis, l’OS mobile de Google s’approche de 50 % de présence sur les smartphones, devant iOS et BlackBerry (lire Android domine largement le marché des smartphones aux Etats-Unis).

Est-ce que la version 3.0 va accélérer la domination d’Android? En attendant plus d’informations, voici la vidéo de présentation d’Android 3.0 diffusée il y a trois semaines.

Les 10 sites Web les plus visités aux États-Unis

dbpix-mark-zuckerberg-facebook-custom1

Selon le cabinet Hitwise, voici les dix sites les plus visités aux États-Unis en 2010 :

  1. www.facebook.com
  2. www.google.com
  3. mail.yahoo.com
  4. www.yahoo.com
  5. www.youtube.com
  6. www.msn.com
  7. www.myspace.com
  8. mail.live.com
  9. search.yahoo.com
  10. www.bing.com

Les 10 sites les plus visités représentent à eux seuls 33% du trafic. En 2010, Facebook serait donc parvenu à devancer Google et Yahoo. En fait, si on cumule tous les sites de Google, celui-ci reste premier avec 9,85% du trafic, contre 8,93% pour Facebook.

Source : Hitwise

Google lance le 4ème Doodle 4 Google

cezanne-google-doodle

Google rend hommage à Paul Cézanne

À l’occasion du 172ème anniversaire de la naissance de Paul Cézanne (19 janvier 1839), Google lui rend hommage avec un très beau Doodle, inspiré des natures mortes du célèbre peintre. Un Doodle, c’est le logo Google qui apparaît sur la page d’accueil du moteur de recherche.

cezanne-google-doodle

Des centaines de Doodle

Le premier Doodle date de 1988. Il a été initié par les fondateurs de Google pour indiquer leur participation au fameux festival du Burning Man. Depuis, des centaines de Doodles ont été réalisé. Vous pouvez les retrouver tous dans une page qui leur est consacré : http://www.google.com/logos/.

Tout le monde peut d’ailleurs proposer un Doodle en l’envoyant directement à proposals@google.com. Google organise aussi régulièrement des concours de réalisation de doodle, les Doodle 4 Google. Voici une présentation de celui de 2010.

Les élèves américains sont invités à faire leur Doodle

Google vient de lancer l’édition 2011 de Doodle 4 Google. Les élèves américains du primaire et du secondaire sont invités à proposer leur propre Doodle, sur le thème « ce que j’aimerai faire un jour » (« What I’d like to do someday… »). Un bel appel à la créativité! Le jury est composé de plusieurs personnalités et célébrités, dont Whoopi Goldberg et Jim Davis.

doodle_logo

Vous pouvez trouver toutes les informations concernant le concours sur la page Doodle 4 Google. Vous pouvez également lire le communiqué officiel de Marissa Mayer sur le blog de Google.

Google annoncera ses résultats financiers le 20 janvier 2011

google-logo

Google organisera une conférence le 20 janvier prochain pour présenter et discuter ses derniers résultats financiers. La conférence aura lieu à 13:30 heure du Pacifique (16:30 heure de l’Est).

La diffusion live de la conférence sur le Web sera accessible à l’adresse suivante : http://investor.google.com/webcast.html

Source: http://investor.google.com/releases/2011/0110.html