Catégorie : Francophonie

Retours sur la conférence de Jean-Pierre Raffarin et Bernard Landry

bernard-landry

Comme je le mentionnais en novembre dernier, les anciens premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et Bernard Landry ont tenu une conférence le 21 janvier dernier. Organisé par la Chambre de commerce française au Canada, section Québec, l’événement avait pour thème l’espace économique franco-québécois à l’aube de l’entente de libre-échange Canada-Union européenne.

Je vous invite à lire deux comptes rendus de l’événement :

Conférence de Jean-Pierre Raffarin et Bernard Landry, un succès sur toute la ligne! par Serge Duclos, directeur général de la Chambre de commerce française au Canada, section Québec (connu sur Twitter sous le nom de @sergeduclos66)

Québec – France : la parole à 2 Premiers ministres, par Éric Taillefer, président d’Harmonya, une entreprise de création et de commercialisation de produits technologiques pour les malentendants (lui aussi présent sur Twitter : @eric_taillefer)

Knowtex : réseau social de la culture scientifique et technique

Knowtex le réseau social de la culture scientifique et technique

Les réseaux sociaux en ligne deviennent de plus en plus présents dans nos vies. Nous connaissons tous Facebook, Twitter, YouTube ou encore LinkedIn. Ce sont les réseaux les plus populaires. Mais il y en a des centaines d’autres, pour tous les secteurs d’activité, pour tous les goûts. Cette rubrique est une exploration de ces réseaux alternatifs.

Un réseau thématique

Je vous invite à découvrir Knowtex, le premier réseau social francophone de la culture scientifique et technique, créé en 2009. Il s’agit d’un « réseau de niche », ou thématique, qui vous permet de découvrir, partager et organiser vos connaissances sur les sciences, la recherche et l’innovation. Le site propose un grand nombre de liens aux sujets et formats variés, référencés par les membres de la communauté.

Knowtex   le réseau social de la culture scientifique et technique

Une initiative de l’agence Umaps

Knowtex est une initiative de Umaps. Cette agence française, basée à Montreuil, se présente comme une médiatrice de la culture scientifique.

Médiatrice entre les acteurs de l’innovation technologique (laboratoires, entrepreneurs, industries), leurs parties prenantes (décideurs, médias, partenaires) et leurs clients. Médiatrice entre les acteurs de la culture scientifique et technique (associations, centres de science, universités…) et les passionnés de sciences.

L’équipe de l’agence est marquée par une double culture de la R&D et de la communication. Dotés pour la plupart d’une formation uniservistaire classique, les membres de l’équipe utilisent les outils du Web social et de la communication multimédia pour populariser les produits et services issus de la recherche scientifique.

Un agrégateur éditorialisé

Depuis novembre 2010, la page d’accueil du site met en valeur une sélection thématique de liens. Les partenaires de Knowtex, OwniSciences, universcience.tv et tout récemment Exponaute sont également mis en valeur. Chaque jour un thème différent nous est présenté, dans un environnement au graphisme épuré et soigné soutenu par une belle recherche iconographique.

Au delà du design très actuel, Knowtex se différencie par la qualité de ses contenus et des liens partagés. Nous sommes loin des photos de vacances et des vidéos de chat qui grimpent au rideau. Ici, on parle d’hydrologie, de biodiversité, de réalité augmentée, de serious gaming. Il s’agit donc d’un agrégateur de contenus, mais avec une sélection et une organisation intéressantes.

Pour ajouter (ou « référencer ») un lien à Knowtex, il suffit de remplir quelques informations (mots clés par exemple). C’est évidemment plus facile et rapide d’indexer un lien d’un site bien structuré! On retrouve ici un fonctionnement semblable à StumbleUpon.

Référencer un nouveau lien sur Knowtex

Chaque lien sur Knowtex peut être facilement évalué, ajouté à une liste ou partagé sur les autres réseaux sociaux via une barre d’outils.

Knowtex - barre d'outils

Notons également la présence d’un blog très riche, animé par Marion Sabourdy. Le blog a présenté un « Tour de France » des initiatives de culture scientifique en région, notamment à Bordeaux, Toulouse, Saint-Ouen, Limoges, Saint-Etienne, Lyon et Lille.

« Les initiatives en région nous intéressent beaucoup, nous nous appuyons sur notre réseau d’étudiants en journalisme et médiation scientifique en région pour rédiger d’autres reportages. Un dossier sur Strasbourg est actuellement en préparation et devrait être publié dans les prochains jours. » – Marion Sabourdy, community editor

Le blog de Knowtex ne se limite pas à des articles rédigés par l’équipe. Il est en effet ouvert aux invités : journalistes, chercheurs, directeurs de centres de sciences,, étudiants, etc. peuvent proposer des billets sur la culture scientifique et technique.

« Nous comptons pour l’instant 25 auteurs sur notre blog, dont un vivant au Japon et un autre au Canada, et souhaitons en accueillir bien plus. » – Marion Sabourdy, community editor

L’appel est lancé pour ceux qui veulent donc contribuer de leur plume.

Le blog Knowtex

Une présence sociale plurielle ou dispersée?

L’équipe de Knowtex s’implique sur Twitter, Facebook, FlickR, Slideshare, Jamespot, Scoopeo, Delicious, Vimeo. Un portail Netvibes sur la culture scientifique et technique a également été ouvert en décembre dernier. Cette présence sociale permet à l’équipe de tester différentes formes de médiation. Cette démarche est cohérente avec l’objectif du réseau :

« Notre but est de faire découvrir et dialoguer les gens sur la science. » – Marion Sabourdy, community editor

Néanmoins, cela fait beaucoup de canaux et je crains que cela diffuse et disperse un peu trop le message. Selon moi, la plateforme Knowtex bénéficierait d’une meilleure intégration avec les réseaux, et devrait essayer de ramener les internautes vers elle plutôt que de les laisser consommer l’information via les canaux habituels.

Un réseau de qualité, mais encore modeste

Malgré sa qualité, le réseau reste encore de très petite taille : 1370 membres en janvier 2011. Mais des membres très actifs : on y trouve plus de 3200 sources et plus de 16000 liens.

« Les évolutions du site sont impulsées par nos collaborations avec les différents médias, les événements auxquels nous prenons part ou même par les membres eux-mêmes quand ils souhaitent être partie prenante de l’aventure. » – Marion Sabourdy, community editor

Tout cela fait de Knowtex un beau laboratoire, aux contenus ciblés et à la démarche expérimentale. Nous avons toujours tendance à nous extasier sur le dernier gadget social du moment (Twitter, Foursquare, Quora, …) mais je trouve que le développement d’une communauté ciblée est bien plus stimulant. Une initiative à suivre pour 2011.

Si les sciences et la technologie vous intéresse, allez y faire un tour!

Knowtex en chiffres (au 19 janvier 2011)

    1377 membres au total
    270 membres actifs (qui ont référencé au moins un lien)
    100 membres « très actifs » (qui ont référencé plus de 10 liens)
    Plus de 16200 liens
    Plus de 650 weblists
    3280 sources
    80 articles de blog
    115 000 visites depuis janvier 2010 (date d’ouverture au public de Knowtex)

Wiki-Rennes, autoportrait d’une ville par ses habitants

Wiki-Rennes  autoportrait d un territoire par ses habitants - WikiRennes

Alors que Wikipedia fête ses 10 ans, le site Wiki-Rennes va bientôt souffler sa première bougie.

Lancé le 20 mars 2010 par l’association Bug, l’encyclopédie participative de la ville de Rennes compte 178 contributeurs et plus de 20 000 visites par mois. Plus de 500 articles ont été publiés.

Wiki-Rennes, le clip vidéo

Voici une présentation vidéo de Wiki-Rennes réalisée par Chatbada et avec une musique des Spadassins.

Wiki-Rennes, autoportrait d’un territoire par ses habitants from bug on Vimeo.

Bonjour Wiki

Chaque mercredi, Régis Chatellier, modérateur et animateur de Wiki-Rennes, assure depuis le 5 janvier une permanence à la Cantine numérique rennaise de 12h30 à 16h. Vous pouvez venir pour poser des questions techniques ou rédactionnelles, proposer du contenu ou tout simplement pour dire bonjour.

Bonjour-wiki

Toujours à la Cantine numérique rennaise, le 22 janvier à 15h30 se tiendra également une conférence sur “l’esprit Wiki”.

L’esprit wiki : Intelligence collective, Wikimedia et wikis de territoire

Trois intervenants présenteront, chacun en 15 à 20 mn, différents aspects de “l’esprit wiki” :

  • Richard de Logu (Association bug) : Wikipedia comme exemple d’intelligence collective
  • Pierre-Yves Mevel (Wikimedia France) : 10 ans de projets Wikimedia
  • Régis Chatellier (Association Bug – Animateur du Wiki-Rennes) : Du global à l’hyperlocal : les Wikis de territoire

A la suite des interventions, un atelier sera proposé sur Wiki-Rennes. Cette rencontre est gratuite et ouverte à tous.

logo-cantine-numerique-rennaise

Parlant d’esprit wiki, le préambule du site de Wiki-Rennes le résume plutôt bien :

Partager ses connaissances,
témoigner de ses expériences,
contribuer à un projet collectif,
construire ensemble un lieu interactif de mémoire collective.

Sources

Wiki-Rennes, le site

Wiki-Rennes, la ville vue et racontée par ses habitants

Wiki-Rennes, le clip

La France investit dans le numérique, le mobile et le web 2.0

Éric Besson à l'association Camping

À l’occasion de sa visite de l’association Camping, incubateur de start-ups, Éric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’énergie et de l’économie numérique du gouvernement français, a annoncé le lancement d’un programme d’actions pour diffuser les usages du web 2.0 dans les entreprises françaises. Ce programme n’a pas de lien direct avec le Plan numérique 2012 lancé en octobre 2008.

Éric Besson à l'association Camping

Éric Besson à l'association Camping

1. Investissements d’avenir : cloud computing, e-éducation et e-santé

Le gouvernement consacre, dans le cadre des investissements d’avenir, 2,5 milliards d’euros au développement des nouveaux services, usages et contenus numériques. Trois nouveaux appels à projets seront prochainement lancés, sur les thèmes du cloud computing, de l’e-éducation et de l’e-santé.

2. Innover par les services mobiles sans contact

Le gouvernement souhaite développer l’innovation par les services mobiles sans contact, notamment l’utilisation du téléphone mobile pour effectuer des paiements ou recueillir des informations

3. Favoriser la numérisation des échanges

L’utilisation par les entreprises des outils du numérique est jugée encore insuffisante. Le passeport pour l’économie numérique avait permis d’aider 170 000 PME de se lancer dans le numérique. Le ministre souhaite aller plus loin, en annoncant que trois millions d’euros seront consacrés à 10 projets pour numériser les échanges entre les entreprises au sein de filières industrielles.

4. Neuf projets de déploiement de services mobiles sans contact

La France lance neuf projets pilotes de déploiement de services mobiles sans contact, permettant d’expérimenter de nouveaux usages du mobile, et de tester de nouvelles applications du web 2.0. Après Nice, huit autres villes se sont portées candidates : Bordeaux, en coordination avec Pessac, Caen, en coordination avec la Manche, Lille, Marseille, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

Ces villes seront accompagnées dans cette démarche par une instance de coordination nationale. Le gouvernement lancera en complément un appel à projets au cours du 1er trimestre dans le cadre des investissements d’avenir.

Liste des projets retenus dans le cadre du programme TIC & PME 2015 :

  • eCat-PMI : e-catalogue industriel,
  • EDIPublicité : dématérialisation des échanges dans le secteur de la publicité,
  • E-HRC : dématérialisation des échanges dans l’hôtellerie,
  • Redisport : diffusion d’une plateforme d’échange et de services auprès des PME du secteur des articles de sport,
  • Fruits&Légumes : optimisation du transport et amélioration de la traçabilité des fruits et légumes,
  • GMT : amélioration de la traçabilité pour la filière bovine,
  • ID-Cuir : traçabilité de l’élevage à la tannerie,
  • EcolTex : plateformes d’échanges et de services pour la filière textile,
  • Qualitrans : certification qualité pour le domaine transport/logistique sur une chaîne multimodale,
  • Batipratic : optimisation du chantier BTP, notamment par e-learning.

Sources :

Diffusion des usages du web 2.0 dans les entreprises
Eric Besson annonce un nouveau programme d’action pour soutenir les technologies numériques

Eric BESSON engage un programme d’actions pour diffuser les usages du web 2.0 dans les entreprises

Google partenaire du Camping, l’accélérateur de startups

Le Camping – Kick off for Startups

Google a annoncé un nouveau partenariat en France autour d’un projet audacieux : Le Camping. Ce projet a été initié par Silicon Sentier, une association qui travaille avec les startups Web et TIC en Île-de-France.

Le Camping, un accélérateur de startups

Le Camping s’inscrit dans la dynamique du  Startup Weekend Paris, organisé par Franck Nourygat à La Cantine, et qui a prouvé que des startups peuvent naitre en moins de trois jours. ArtGame Weekend avait aussi prouvé que des web apps peuvent être développées en trois jours. Le Camping doit aussi sa naissance aux idées échangées lors du Startup Bootcamp.

Le Camping est décrit comme un accélerateur de startups, un programme de 6 mois pour passer de l’idee au business. Concrètement, pendant six mois, 12 startups sélectionnées (sur plus de 160 candidatures reçues) par un jury de business angels et de fonds d’investissements, vont être coachées par une soixantaine de mentors, eux mêmes entrepreneurs du web. Tous les conseils leur seront donnés pour réussir et passer à la vitesse supérieure. Au terme de ces 6 mois, un investor day sera organisé pour permettre à ces startups de trouver les fonds nécessaires à leur croissance et de nouvelles startups seront sélectionnées pour suivre le programme.

Une initiative de Silicon Sentier

Silicon Sentier se décrit comme une organisation qui « facilite la création d’environnements fertiles pour les entrepreneurs innovants et les communautés technologiques en leur proposant des espaces de travail, de rencontres et de visibilité, un savoir-faire, une connaissance fine des réseaux et écosystèmes. » L’association, qui a reçu l’appui du Conseil Régional Île-de-France,  existe depuis 8 ans et compte plus de 160 membres, de la startup à la grande entreprise.

Un partenariat avec Google

Google a choisi d’être partenaire de cette initiative « parce que les valeurs de créativité, d’esprit d’entreprendre et d’innovation portées par Le Camping sont également celles qui ont nourri depuis toujours notre ADN » explique Elisabeth Bargès, Policy Manager de Google France. Ce partenariat prendra la forme de bourses pour les startups sélectionnées. Il comprendra également la mise en ligne des contenus pédagogiques sur YouTube et la participation des Googlers, experts du web, qui pourront transmettre leurs compétences et leur savoir-faire.

Le Camping en quelques mots :

  • 3 mois d’accélération, pour passer de l’idée à la démo
  • 3 mois de croissance, pour faire d’une démo un business.
  • L’accès à des mentors reconnus pour leur expertise sectorielle et leur expérience entrepreneuriale.
  • L’occasion de montrer sa démo lors de «l’Investors Day » devant plus de 100 investisseurs.
  • Des locaux en plein cœur de Paris, dans le quartier historique de l’entreprenariat web parisien, au Palais Brongniart.
  • Le Camping est une initiative à vocation européenne, initiée, portée et incarnée par Silicon Sentier.

Le Camping – Kick off for Startups

Un réseau social pour les Startups françaises

Startupers.fr est un nouveau réseau social de niche déstiné aux entreprises françaises en démarrage. Ce réseau est lui-même en démarrage – pour y avoir accès vous devez en faire la demande via Twitter.

Startup Camp Québec, deuxième édition

Les entrepreneurs québécois auront l’occasion de participer au 2ème Startup Camp Québec, qui aura lieu le 4 février 2011. Cet événement, organisé par la VETIQ et Québec International rassemble investisseurs et entreprises en démarrage. Les startups ont 10 minutes pour présenter leur projet et intéresser les investisseurs. Je reviendrai plus en détails sur cet événement dans les jours qui viennent.

Sources :

Le Camping

Silicon Sentier

Google devient partenaire du Camping, l’accélérateur de startups inédit en France !

Startup Camp Québec