Auteur : Christian Amauger

ASFC : Pour que justice soit fête!

juge

Avocats sans frontières Canada (ASFC), pour promouvoir son spectacle dînatoire, a notamment utilisé des capsules vidéo très créatives, diffusées sur YouTube. La thématique du spectacle « Pour que justice soit fête! » a été brillament déclinée par Olivier Lacroix-Pelletier (OLP créations) et son équipe.

Spectacle dînatoire au profit d’Avocats sans frontières Canada : 120 000 $ pour une bonne cause !

La salle était pleine à craquer à l’Impérial de Québec alors que des avocats, des juges et des juristes ont livré d’impressionnantes prestations artistiques permettant à Avocats sans frontières Canada (ASFC) de recueillir des recettes de 120 000 $, un record pour l’organisation. Le spectacle de type cabaret, sous la présidence d’honneur du maire Régis Labeaume, s’est tenu pour la première fois à Québec et a réuni plus de 400 personnes.

Animé par Jean-Sébastien Bernatchez, animateur à la Première chaîne de Radio-Canada, le spectacle a mis sous les feux de la rampe une vingtaine d’avocats. Ces performances ont été une merveilleuse occasion d’illustrer la solidarité internationale entre juristes.

Le spectacle, qui a eu lieu à guichets fermés, a été un événement festif réussi dont les profits serviront à la mission de justice et de coopération internationale d’ASFC.

Quatre capsules vidéo

Pour faire la promotion du spectacle, ASF a employé quatre capsules vidéo originales, créées avec peu de moyens mais redoutablement efficaces. Les capsules ont été diffusées une à la fois afin d’entretenir le suspense.

Cette démarche créative, qui a impliqué l’ensemble de l’équipe, a été très stimulante pour l’organisation. Les moyens de création et de diffusion de contenus disponibles aujourd’hui grâce au Web et aux nouveaux médias permettent aux organisations de se démarquer. Votre imagination est votre seule limite!

Dîner-conférence avec Jean-Pierre Raffarin et Bernard Landry

bernard-landry

La Chambre de commerce française au Canada – section Québec organise un dîner-conférence avec les deux anciens premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et Bernard Landry. Cet événement aura lieu le 21 janvier 2011. Les deux hommes politiques s’exprimeront sur le thème «Perspectives 2011 : l’espace économique franco-québécois à l’aube de l’entente de libre-échange Canada-Union européenne.» Pour plus d’informations, consultez le blog de la CCFCQ.

Vous êtes également invités à participer au concours «Cinq grandes questions à poser à messieurs Raffarin et Landry»

ccfcq

Influence et médias sociaux

conversation-banc

L’influence est un concept qui prend de plus en plus d’importance des les médias sociaux. Utiliser les médias sociaux, c’est apprendre à forger des réseaux, et certaines personnes sont plus habiles à le faire que d’autres. Ces personnes, ce sont les influenceurs.

Raymond Morin vient de présenter le top 100 des influenceurs du Web 2.0 au Québec sur son blog (LE TOP 100 DES INFLUENCEURS DU WEB 2.0 AU QUÉBEC, SELON LE KLOUT SCORE). Cet article a été largement relayé, comme quoi les palmarès et les « stars » fascinent… Cindy Rivard le commente sur son site (Les palmarès: flatteurs, futile et fabuleux). Tandis que du côté d’Adviso, on se pose la question de savoir si les fameux influenceurs sont si importants que cela… (Les influenceurs dans les médias sociaux sont moins importants qu’on le pense!)

Je reviendrai sur tout cela prochainement… (mise à jour, voir : « Influence, influenceurs et influencés« )

Ouverture du blog officiel de Google France

google-logo
En septembre dernier, Eric Schmidt, PDG de Google, a annoncé un plan d’investissement de grande ampleur comprenant notamment l’ouverture à Paris d’un centre de recherche et de développement et la création d’un Institut culturel européen.
Ce plan comprend également un programme de soutien aux entrepreneurs français du Web ainsi que le financement de projets de recherches universitaires.
Aujourd’hui, c’est le blog officiel de Google France qui est lancé. Ce canal de communication se veut une plateforme d’échanges, dans un esprit « Google » que décrit Jean-Marc Tassetto, Directeur Général de Google France depuis quelques semaines :

Google est une entreprise atypique où l’innovation dans le management et la créativité technologique sont nos principaux moteurs. Je le constate tous les jours et apprécie particulièrement cet esprit “googley” qui permet à tous les salariés d’échanger leurs idées de façon informelle et décalée. Cet esprit d’ouverture et cette culture de l’échange, que l’on retrouve  aussi bien dans le management que dans la conception des produits, m’ont agréablement surpris à mon arrivée. C’est bien dans cet esprit que je  souhaite poursuivre mon action au sein de Google France et également  avec nos partenaires.

Affaire à suivre donc sur le nouveau blog de Google France.

Une conférence Korem, Google et PBBI

google-logo

Un événement de Korem avec la présence de Scott Goodhew, directeur des partenaires d’affaires de Google Enterprise.

Korem organise une conférence gratuite pour permettre d’en apprendre plus sur les partenariats clés qui ont contribué à son succès au cours des dernières années. Cet événement sera l’occasion de présenter les grandes orientations des géants de l’industrie pour l’année 2011.

On pourra notamment en savoir plus sur les partenariats établis entre Korem, Google et Pitney Bowes Business Insight (PBBI, anciennement MapInfo). Des projets réalisés par Korem seront aussi présentés.

Il sera particulièrement intéressant d’entendre Scoot Goodhew, directeur des partenaires d’affaires de Google Enterprise, qui parlera de différents aspects de Google et des tendances de l’industrie. Un discours entrepreneurial d’un directeur de Google est toujours très attendu! Scott Goodhew, qui s’est joint à Google en 2006, est responsable du recrutement et de la gestion des partenaires revendeurs de Google Entreprise pour la ligne de produits Search, Maps et Earth. Auparavant, il agit à titre de directeur des ventes responsable des ventes et du marketing pour les produits de Google Entreprise au Canada.

L’événement est gratuit mais l’inscription est obligatoire. Faites vite! Les places sont limitées.

logos-korem-google-pbbi

La Région Bretagne lance un appel à projets pour la Fête de la Bretagne / Gouel Breizh 2011

gouelbreizh

La Région Bretagne lance un appel à projets pour la Fête de la Bretagne / Gouel Breizh 2011. Il a pour objet d’encourager les initiatives portant sur l’organisation d’événements en Bretagne et ailleurs en France, à l’occasion de la Fête de la Bretagne, du 13 au 22 mai 2011, et de soutenir financièrement un certain nombre d’entre elles.

L’appel à projets a pour objet d’encourager les initiatives portant sur l’organisation d’événements en Bretagne et ailleurs en France, à l’occasion de la Fête de la Bretagne, du 13 au 22 mai 2011, et de soutenir financièrement un certain nombre d’entre elles. Aussi, le Conseil régional invite les porteurs de projet intéressés à préparer et à présenter leur candidature à cet appel à projets.

Les projets peuvent prendre des formes multiples et provenir d’horizons différents car la Fête de la Bretagne est un événement de et pour tous les Bretons et amis de la Bretagne.

Si vous décidez de postuler, soyez attentifs à respecter au mieux les axes retenus et à rendre un dossier aussi clair et précis que possible. Il devra être retourné au Conseil Régional de Bretagne par pli postal avant le 13 décembre 2010, 18h.

J’espère pour ma part relancer et élargir l’événement que j’avais organisé à Québec en 2010. Appel aux motivé(e)s!

Pour plus d’informations sur l’appel de projets, consultez le site de la Région Bretagne.

Un Observatoire des médias sociaux en relations publiques à l’Université Laval

logo-univ-laval

L’Université Laval a annoncé le 22 novembre 2010 la création d’un Observatoire des médias sociaux en relations publiques au Département d’information et de communication.

L’Observatoire sera mis en place en janvier 2011, sour la direction de madame Francine Charest docteure en communication et professeure ajointe au DIC. Il sera à la fois un laboratoire d’observation des meilleures pratiques professionnelles sur les médias sociaux, un service conseils pour les organisations (privées ou publiques) et un lieu de formation avancée pour les étudiants inscrits en communication publique.

À cette fin, il offrira des services de veille médiatique, de recherche et d’analyse aux organisations québécoises intéressées à partager leurs stratégies Web et sociales pour les documenter dans une perspective d’amélioration continue. Cet échange de services et d’expertise entre l’Observatoire et ses futurs partenaires, permettra notamment aux étudiants d’avoir accès à des études de cas réels et aux partenaires de profiter d’une expertise de recherche dédiée.

Les travaux de l’Observatoire porteront notamment sur :

– l’image et la réputation des organisations publiques et privées;
– le positionnement Web des organisations dans les médias sociaux;
– les sites Web dans le cadre d’activités de consultation publiques;
– les stratégies et des pratiques en relations publiques;
– l’utilisation des médias sociaux dans les stratégies de relations de presse.

Pour les étudiants en communication publique des trois cycles universitaires, les axes de développement seront les suivants :

– Développer les aptitudes des étudiants de premier cycle afin qu’ils utilisent de façon efficace et optimale les médias sociaux dans les stratégies de relations publiques
– Former des étudiants du deuxième cycle à la recherche avancée sur les pratiques professionnelles en relations publiques
– Perfectionner les acquis des étudiants du troisième cycle dans leurs recherches sur les pratiques professionnelles en relations publiques en vue de mettre en pratique les stratégies de Web 2.0 et de former à leur tour la relève

Pour la directrice de l’Observatoire, l’objectif premier du laboratoire est de «favoriser une utilisation efficace et optimale des médias sociaux par les stratèges en relations publiques dans leurs pratiques professionnelles, et ce, dans une perspective éthique et de responsabilité sociale».

Outre la création de son site Web, l’Observatoire sera actif dans les réseaux sociaux Facebook et Twitter afin d’observer et d’interagir dans l’univers du Web 2.0 de manière proactive.

(Source : Observatoire des médias sociaux en relations publiques, Université Laval)