Auteur : Christian Amauger

Ni Vu Ni Cornu : une galerie en feu

ni-vu-ni-cornu-2

Une fois n’est pas coutume, je ne parle pas de médias sociaux ou de web collaboratif mais d’art. Plus précisement, d’une galerie d’art à Sainte-Anne-de-Beaupré, au Québec. Une galerie d’art pas tout à fait comme les autres.

Ni Vu Ni Cornu

ni-vu-ni-cornu

La Galerie Ni Vu Ni Cornu, qui a ouvert ses portes le 5 mai dernier à Sainte-Anne-de-Beaupré, donnera le coup d’envoi officiel à ses activités le 19 mai prochain. Le public est convié dès 17 h à une soirée interactive et pleine de rebondissements où les cinq sens seront mis à contribution.

Plus d’une trentaine d’artistes de Québec et d’ailleurs exposeront leurs œuvres lors de ce vernissage des plus festifs. Les visiteurs auront aussi la chance de voir les Machines intrigantes du Général Patente et d’assister à des prestations d’artistes du cirque, notamment du groupe Les Vitaminés. Une toile de l’artiste Annie Lévesque fera également l’objet d’un tirage au cours de la soirée.

Sous le thème du feu, le vernissage rendra hommage à l’édifice qui abrite la galerie, miraculeusement épargné de l’incendie qui a ravagé la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré et ses alentours au début du siècle. Avant son acquisition par l’artiste multidisciplinaire CbastienTardif, l’endroit était en perte de vocation. L’occasion est enfin venue de lui donner le feu et la fougue dont il a besoin pour reprendre vie et renaître de ses cendres!

Oeuvrant dans le domaine du cirque depuis plus de 14 ans, Cbastien Tardif a fait ses débuts à l’École de cirque de Québec en 1997. En 2003, il devient un personnage important du spectacle KÀ du Cirque du Soleil, mis en scène par Robert Lepage. Il revient au Québec en 2005 et forme avec son complice Vincent Dubé le duo Les Vitaminés, finaliste à l’émission Incroyable Talen en France en 2008 et acclamé au World Busker Championship à Dublin.

vitamines

Le dynamique duo "Les Vitaminés"

 

Curieux et passionné des arts, de l’architecture, du design et du monde du spectacle, il n’est pas surprenant qu’il décide aujourd’hui d’ouvrir sa propre galerie d’art.

L’Atelier Galerie Ni Vu Ni Cornu souhaite ardemment se démarquer dans l’univers culturel de Québec en prônant l’originalité et le plaisir. Par ses démarches colorées, il a pour mission de favoriser des rapports conviviaux entre les artistes, le lieu et les visiteurs. Tout en ayant une sensibilité particulière envers les artistes émergents, la galerie désire promouvoir l’art auprès d’un large public.

ni-vu-ni-cornu-2

 

Soyez de la partie pour le lancement de cette grande et rocambolesque aventure!

Pour de plus amples informations : www.nivunicornu.com

Pour rejoindre le groupe sur Facebook : Ni Vu Ni Cornu

Atelier Galerie Ni Vu Ni Cornu
10005, avenue Royale, Sainte-Anne-de-Beaupré
Tél. : 418 702-1779

Écrire pour le Web : Convaincre, c’est bien, convaincre d’agir, c’est mieux

blogueuse-3

Voici la suite de « Écrire pour le Web : La revanche du contenu sur le contenant« . Après avoir mentionné l’importance du contenu rédactionnel pour les sites Web, je me lance dans quelques pistes pour appréhender correctement l’écriture Web.

Objectifs, objectifs, objectifs

La question que vous devez toujours vous poser en composant vos textes : « quels sont mes objectifs et comment mon site va m’aider à les atteindre ? »

Un site Web doit être construit comme étant une solution à un problème ou à une question. Vous ne devez pas simplement convaincre que votre produit ou votre service est le meilleur, vous devez vous assurer que vous répondez aux besoins de vos clients potentiels.

Avant d’écrire les textes de votre site, vous devez donc avoir défini de manière claire vos objectifs et l’audience que vous visez.

blogueuse-3

Portrait de blogueuse par Gabriela Herman

Convaincre, c’est bien, convaincre d’agir, c’est mieux

Les textes de votre site ne sont pas là pour faire joli. Leur lecture doit favoriser l’action. Non, pas « action » dans le sens de faire du kung-fu ou de sauter au plafond. Votre site raconte une histoire, et toute bonne histoire se compose d’une suite de chapitres, d’étapes. Lorsque vous avez accroché l’intérêt du lecteur, vous devez le guider vers la prochaine étape.

Vos textes doivent faciliter le cheminement de l’internaute vers là où vous voulez le mener. Votre but n’est pas de convaincre, mais de convaincre d’agir. La lecture de chacune de vos pages devrait amener l’internaute à agir : cliquer sur un lien pour obtenir davantage d’informations, remplir un formulaire, commenter ou partager une actualité, prendre contact avec vous. Vous devez donc écrire votre site avec tous ces éléments de conversion en tête.

En effet, écrire un site Web, ce n’est pas simplement écrire du texte. Vous devez apporter une attention toute particulière aux libellés des menus de navigation et des boutons, aux champs des formulaires, etc. Tous ces éléments de conversion qui vous permettront d’évaluer la pertinence de votre démarche Web.

Trop souvent, les libellés des éléments graphiques sont laissés au graphiste ou à l’intégrateur. Le rédacteur Web devrait être impliqué dans leur création. C’est dommage de voir une belle page de texte suivi d’un formulaire mal structuré ou mal écrit, ou de boutons peu optimisés.

Le rédacteur Web devrait donc travailler main dans la main avec le graphiste sur ces fameux éléments de conversion. Ne pas laisser les graphistes contrôler vos textes !

blogueuse

Portrait de blogueuse par Gabriela Herman

L’importance des formulaires

Prenons l’exemple des formulaires. Il ne s’agit pas d’une simple « fonction » ou d’un « module » de votre site Internet. Vos formulaires doivent être soigneusement écrits. Les libellés sont particulièrement importants. Les messages d’erreur également. On voit trop souvent des messages d’erreur vagues et peu aidant du genre « Veuillez saisir tous les champs requis ». C’est plus agréable de voir un message plus précis comme « Vous avez oublié de saisir votre adresse de courriel. »

Laissez tomber les boutons génériques comme « Envoyer » au profit de boutons aux libellés plus proactifs et explicatifs comme « Créer votre compte » ou « Je m’abonne. »

Un bon article en anglais à lire sur l’optimisation des formulaires : 10 Tips for Optimizing Web Form Submission Usability

La longueur des textes, un faux débat

N’oubliez pas, l’internaute possède le temps d’attention d’un poisson rouge. Vous avez peu de temps – quelques secondes seulement – pour le convaincre de rester sur votre site et d’entamer le processus de navigation désiré. Les textes doivent être accrocheurs, concis et efficaces.

La question de la longueur des textes me paraît toujours un peu futile. De manière générale, certes, il est important de se concentrer sur la concision, de faire des textes courts et « punchés ». Mais vous pouvez donner de la profondeur à votre site avec des contenus plus riches et plus étoffés.

Il est important de bien structurer vos contenus de manière à faciliter la recherche d’information et la lecture. L’internaute lira vos textes, quels que soient leur taille, si vos informations sont celles qui sont recherchées.

Si vos contenus sont adéquatement structurés, l’internaute pourra, en les scannant rapidement, repérer immédiatement ceux qui l’intéressent.

(Lire la suite)

Fête de la Bretagne 2011

Fête de la Bretagne 2011

Du 13 au 22 mai 2011, partout en Bretagne, mais aussi ailleurs en France et dans le monde se déroule la Fête de la Bretagne (Gouel Breizh en breton) à l’occasion de la Saint-Yves.

Ce grand rendez-vous, est l’occasion pour l’ensemble des bretons et de leurs amis de fêter la Bretagne créative, festive et solidaire.

La Région Bretagne organise cet événement pour la troisième année consécutive. La toute jeune société « La Mutinerie » assure à ses côtés l’animation du réseau et coordonne l’ensemble des manifestations.

De nombreux événements sont organisés à travers le monde pour célébrer la Bretagne.

Contrairement à l’année dernière, je n’ai pas eu le temps de m’investir pour organiser un événement à Québec, mais ce n’est que partie remise pour l’année prochaine!

Voir la carte des événements de la Fête de la Bretagne 20111

Fête de la Bretagne 2011

 

Écrire pour le Web : La revanche du contenu sur le contenant

blogueuse

Votre site Internet est un canal de communication important qui doit véhiculer de manière forte votre message.

Si on parle beaucoup des médias sociaux aujourd’hui, il ne faut surtout pas négliger le site Web : c’est le point de référence pour les internautes, le cœur de votre présence numérique. Votre site est la synthèse du message que vous désirez communiquer, alors que les médias sociaux, eux, sont là pour le développer, l’entretenir, et le faire résonner (voir à ce propos « la place du blog dans la stratégie Web de votre entreprise« )

Mais comment écrire ce fameux message ? Beaucoup d’organisations sont confrontées au syndrome de la page Web blanche.

Écrire pour le Web, ce n’est pas simplement suivre quelques conseils classiques : utiliser un style actif, mettre l’information importante en premier ou raccourcir les textes. Ces principes ont été étudiés en long, en large et en travers, notamment depuis les travaux de Jakob Nielsen dans les années 90 (Concise, Scannable, and Objective: How to Write for the Web, par John Morkes and Jakob Nielsen en 1997).

 

blogueuse

Photo de blogueuse par Gabriela Herman

Écrire pour le Web devient de plus en plus complexe, dans la mesure où les règles du jeu évoluent rapidement. Il faut prendre en compte l’évolution des standards du Web, la mobilité, les médias sociaux, etc. Il faut prendre aussi en compte le fait que les internautes sont de plus en plus exigeants (ils veulent du contenu de qualité, actualisé, vivant, dynamique, etc.). Malheureusement, l’aspect rédactionnel d’un site est rarement considéré comme une priorité dans sa mise en place ou sa refonte.

Il y a quelques années je rencontrais un client potentiel qui voulait refaire son site Internet. Je m’assois avec lui et lui demande : « Alors, pourquoi voulez-vous refaire votre site? » Réponse : « J’aimerai changer la bannière. » Haussement de sourcil de ma part. « Mais quel est l’objectif? » Je n’ai obtenu que des réponses par rapport à l’environnement graphique du site, absolument rien par rapport aux finalités (développer une image de marque, augmenter la visibilité, promouvoir un nouveau service, etc.). Alors, évidemment, rien sur le message.

 

blogueuse-2

Photo de blogueuse par Gabriela Herman

La rédaction Web a souvent été mise en second plan par rapport aux aspects visuels des sites. Les entreprises veulent du « Wow », les entreprises veulent du « Ooomph ». On veut impressionner l’internaute, épater la galerie. Mais attention, les internautes se lassent très vite de ces feux d’artifice numériques. Et surtout : ils s’en foutent..

«Le contenu représente l’élément le plus important pour 9 internautes sur 10. » affirme Annie Fernandez, présidente de Fernandez Communication. « C’est donc dire que chaque mot a sa valeur. Autant accorder l’attention au contenu dès le départ, mettre l’emphase sur une rédaction adaptée et ciblée, pour un site plus performant, plus vivant»

Les organisations deviennent aujourd’hui de plus en plus autonomes dans la gestion de leur sites Web : la croissance des CMS (content management systems, qui permettent aux responsables d’un site de l’éditer de manière autonome), l’explosion des médias sociaux, l’importance de la mobilité et de l’interopérabilité sont autant de facteurs en faveur du texte par rapport à l’image. Le contenu prend sa revanche sur le contenant. Les organisations deviennent alors des médias à part entière, capables de produire et diffuser des contenus variés.

C’est beau, c’est magnifique, mais c’est également très angoissant pour les organisations. Parce qu’elles se posent toutes la même question. Comment donc écrire pour le Web ?

>> Lire la suite : Écrire pour le Web : Convaincre, c’est bien, convaincre d’agir, c’est mieux

Mes tweets les plus populaires (avril 2011)

twitter_bird

Voici les 10 messages qui ont été les plus cliqués sur mon profil Twitter au cours du mois d’avril 2011 (selon les statistiques recueillis par mon compte Hootsuite) :

1
La population de Facebook mise en perspective par @naro http://ow.ly/4vVpP
2
Comment effacer des informations vous concernant sur un moteur de recherche ? #CNIL http://ow.ly/4wNtc
3
Le phénomène Muguette Paillé, ou comment on fait n’importe quoi dans les médias, sociaux ou non http://ow.ly/4A9Cn
4
20 ans de Science Simpson sur @Knowtex http://ow.ly/4CqmC
5
Essence : les réseaux sociaux organisent le week-end sans carburant http://ow.ly/4ATTW
33 clicks
6
La désillusion d’une mauvaise stratégie sur les médias sociaux (via @cdeniaud) http://ow.ly/4v7om
30 clicks
7
Affaire #Cantat : Une question de morale, selon Mouawad | Une entrevue à voir, pleine de sagesse http://ow.ly/4BCgz
8WebTechno : Le blog corporatif, nouvel outil marketing pour les entreprises
9
Le monde des merveilles web de Mozilla http://ow.ly/4r45H
10